LE SERVICE DE DENTISTERIE

AU SEIN DES CLINIQUES DU GROUPEMENT

VET'CIMES

La dentisterie vétérinaire s’occupe des soins apportés aux différentes structures de la gueule :

- les dents et le parodonte (ce qui entoure la dent : gencive, os, ligament parodontal)
- les lèvres et les joues
- le palais
- la langue
- les mâchoires et leurs articulations
Ces soins ont pour but d’en conserver la bonne hygiène et l’intégrité. La  santé bucco-dentaire est en relation directe avec l’état général de votre compagnon.

IMPORTANCE DES MALADIES BUCCO-DENTAIRES

Lésion de résorption dentaire sur une prémolaire maxillaire de chat
Lésion de résorption dentaire sur une prémolaire maxillaire de chat
Malocclusion : la mâchoire inferieure est trop courte et les crocs se plantent dans le palais.
Malocclusion : la mâchoire inferieure est trop courte et les crocs se plantent dans le palais.

80 % des animaux âgés de plus de 3 ans souffrent de maladies dentaires nécessitant des soins. La parodontose et les résorptions odonto-clastiques en sont les plus fréquentes. D’autres pathologies sont aussi rencontrées (stomatite féline, caries, persistance dents de lait, dent cassée…).


La maladie parodontale est la conséquence du développement des bactéries de la plaque dentaire et du dépôt de tartre sur les dents et sous la gencive, qui provoquera progressivement une destruction des tissus de soutien de la dent.
Les conséquences pour l’animal ne sont pas négligeables : mauvaise haleine, saignements, douleur, déchaussement des dents, abcès dentaire…

Les  résorptions dentaires (ou lésions odontoclastiques) sont fréquentes chez les chats, 25 à 30% des chats présentent au moins une dent atteinte.
Elles correspondent à une destruction plus ou moins étendue de la dent.  La cause de ce phénomène est encore inconnue. Ces lésions induisent des saignements, une accumulation de tartre, de la gingivite et des douleurs. Le départ de la lésion peut être au niveau de la couronne ou au niveau de la racine. La dent peut finir par disparaître totalement, en apparence tout au moins car les résorptions induisent des fracture de la couronnes. Les racines peuvent persister, c’est pour ces raisons qu’il est important de réaliser des radiographies.
 

LES SOINS BUCCO-DENTAIRES

Radiographie de résorption dentaire
Radiographie de résorption dentaire
Lésion de parodontose= destruction de l’os alvéolaire
Lésion de parodontose= destruction de l’os alvéolaire

Les soins d’hygiènes (brossage, lamelles à mâcher…) et les détartrages réguliers permettent de limiter ces évolutions. 

Le détartrage consiste à l’élimination mécanique de la plaque et du tartre à l’aide d’un insert à ultrason, il est toujours finalisé par un polissage qui permet de lisser la surface de l’email.

Selon la gravité des lésions, il est parfois nécessaire d’extraire des dents : lors de déchaussement dentaire avec apparition des racines (furcation dentaire), lors de résorptions dentaires, lors d’abcès …

La totalité des actes en dentisterie se font sous anesthésie générale.

Les radiographies dentaires seront nécessaires pour décider dans certains cas, elles  nous permettent de visualiser l’ensemble de la dent et des tissus qui l’entourent. Comme chez le dentiste, on utilise un film ou un capteur placé dans la gueule de l’animal.

 Voici un exemple de radiographie (photo 4) qui montre une lyse de l’os autour des racines de la dernière prémolaire et des deux molaires mandibulaires, ces 3 dents doivent être extraites avec précaution, l’épaisseur d’os restant de la mâchoire est très fine.

AUTRES DOMAINES DE L’ODONTO-STOMATOLOGIE

La dentisterie vétérinaire inclue entre autre la prise en charge des gingivostomatites félines (palatoglossites), l’endodontie (soins des dents cassées) et l’orthodontie (correction des anomalies de position des dents).


La gingivostomatitefeline
est une entité clinique complexe caractérisée par une inflammation et une douleur de la gueule du chat. Ces lésions sont multifactorielles et nécessitent une prise en charge globale de l’animal avec des examens sanguins, des examens virologiques, et des radiographies dentaires. De même le traitement se fait sur plusieurs niveaux avec un traitement médical et un traitement dentaire (détartrage, extraction dentaire).

L’endodontie correspond au traitement de l’intérieur de la dent (la pulpe). Si une dent est cassée, les bactéries de la cavité buccale remontent par la pulpe et induisent une infection à l’apex (la base de la racine de la dent). Une fois l’abcès formé il faut enlever la dent, mais si un traitement canalaire (dévitalisation) est pratiqué à temps la dent peut être conservée. Il n’est possible de conserver la dent vivante que si l’on intervient dans les 48h après la fracture.

L’orthodontie est une activité plus marginale en médecine vétérinaire. Sa pratique peut tout de même être indispensable lorsque une malocclusion engendre un problème fonctionnel (fermeture anormale de la gueule ou lésions tissulaires). Voici un exemple courant (photo 5) où les crocs de la mandibule s’impactent dans le palais et créent des lésions.

Nos cliniques sont équipées d’appareils d’anesthésie, de monitoring et d’unités dentaires.