un sCANNER vétérinaire
sur Grenoble et agglomération


QU'EST-CE QU'UN SCANNER (OU EXAMEN TOMODENSITOMÉTRIQUE TDM) ?

Examen scanner
Examen scanner
Examen scanner, clinique vétérinaire Vetcimes

Il fonctionne avec le même principe qu'une radiographie (émission de rayons X) à la différence près que l'appareil tourne autour du patient. Les informations ne sont plus recueillies sur un support en 2 dimensions mais dans les 3 dimensions de l'espace. Un scanner permet d'obtenir une "radiographie en 3D".

 
Il en résulte de très nombreux avantages, tels que :
 
  • la visulisation de masses, malformations, zones inflammatoires, ... dans des zones du corps particulièrement difficiles d'accès, comme par exemple dans la boite cranienne, le thorax, le bassin
  • l'identification d'anomalies de petites tailles (hernies discales, métastases, ...)
  • aidé par des produits de contraste, l'anatomie des vaisseaux sanguins ou de l'appareil urinaire (reins, vessie) peuvent facilement être étudiée


COMMENT SE DÉROULE UN EXAMEN SCANNER ?

Tumeur Hépatique
L'examen se passe sur une demi-journée à une journée entière. Vous nous confiez votre animal en début de matinée (le plus souvent) ou d'après-midi puis il vous est rendu le jour-même.

Comme tout examen complémentaire, le scanner est à envisager dans un but +/- précis. Ainsi, si votre vétérinaire habituel vous recommande la réalisation de cet examen, il nous fera parvenir une synthèse du dossier de votre animal. Un entretien préalable avec le vétérinaire consultant permet de recueillir toute information supplémentaire utile au bon déroulement de l'examen scanner. Enfin, votre animal est examiné et le plan d'action de la journée est décidé ensemble.

Un scanner ne peut se dérouler que sous anesthésie générale. Il est bon de noter cependant qu'elle n'a pour but que de maintenir votre animal en état d'immobilité, elle est moins "profonde" qu'un anesthésie en vue d'une chirurgie. L'entretien et l'examen physique préalables permettent aussi d'anticiper les situations à risque.

Suivant les zones du corps à examiner, l'examen dure habituellement entre 15 et 30 minutes. Certaines procédures nécessitent un examen plus long, il en va ainsi des myélographies ou des urographies.

Le plus souvent, la même zone du corps est "scannée" deux fois : une première fois sans préparation particulière, puis une deuxième après injection d'un produit de contraste qui permettra de mettre des zones richement vascularisées en évidence, des tumeurs et des zones inflammatoires par exemple.

L'examen scanner se termine ici. Par la suite, il est courant de réaliser des prélèvements durant la même anesthésie afin d'améliorer la pertinence du diagnostic. Par exemple, nous pouvons pratiquer des ponctions à l'aiguille de masses abdominales ou du thorax, des biopsies d'organes profonds (foie, rein, ...), des prélèvements de liquide céphalo-rachidien, ...

Les images sont analysées une première fois par le vétérinaire qui a réalisé l'examen, puis, si la situation le réclame (ambiguité des conclusions, images aytpiques) une deuxième lecture peut être réalisée pour compléter ou modifier les conclusions qui vous ont été données le jour de l'examen.

Au moment du retour, nous vous confions les images gravées sur CD/DVD, nous vous expliquons les anomalies qui ont été identifiées et enfin nous dressons un plan d'action en accord avec votre vétérinaire traitant. Les conclusions du scanner et les résultats des examens réalisés suite au scanner sont envoyés à votre vétérinaire.

QUELLE SITUATION RÉCLAME UN SCANNER ?

Obstruction rénale (flèches)

Le scanner n'est pas la solution à tous les problèmes... Comme tout examen complémentaire, on ne doit y recourir que pour confirmer ou infirmer une hypothèse, sans quoi on s'expose à un déconvenue. Ainsi l'avis de votre vétérinaire traitant est indispensable avant d'envisager un scanner. En cas de doute, il peut se mettre en rapport directement avec le vétérinaire qui pratiquera le scanner.


Toutes les zones du corps peuvent être examinées.

Voici quelques exemples de maladies courantes :
 
  • Dans l'abdomen, le foie (shunt porto-systémique, tumeurs, obstruction des voies biliaires), le pancréas (inflammation, insulinome), les surrénales (maladie de Cushing) ou encore les reins et la vessie (calculs, sténoses, uretères ectopiques)
  • Pour le squelette, le plus courant sont les maladies articulaires (fragmentation du processus coronoïde FPCM, non-union du processus anconé NUPA, ostéochondrite dissécante OCD, incongruence articulaire), des os longs (fractures complexes, tumeurs) ou des os axiaux (fractures complexes du bassin ou du crâne)

 

Tumeur cérébrale chez un chien
  • Dans le crâne, on retrouve des anomalies du cerveau (tumeur, inflammation), des cavités nasales ou des sinus (corps étrangers, aspergillose, tumeurs, ...), des oreilles externes (otites chroniques, polypes) et otites internes (syndrome Claude Bernard Horner CBH, otites chroniques), des cavités orbitaires (masse, abcès, corps étranger) ou des dents (fractures complexes de machoire, tumeur).
  • Dans la colonne vertébrale, on verra des problèmes de disques intervertébraux (hernie discale, protrusions ou extrusions, discospondylite) et de vertèbres (arthrose, tumeurs, fracture ou luxations)
  • Dans le thorax, on retrouve des maladies de poumons (métastases à distance, broncho-pneumonie, corps étranger, masses complexes) et de plèvre (masses médiastinales ou de l'oesophage, pneumothorax, hémothorax, ...)